Monthly Archives: November 2014

UN LONG PAYS D’EAU ET DE MONTAGNES 5

Les rapports franco-vietna¬miens La visite du président Mitterrand, au début 1994, accompagné de chefs d’entreprises françaises, s’est soldé par la promesse d’une aide financière qui devrait doubler celle qui s’élevait à 47 millions de dollars en 1992, plaçant ainsi la France au troisième rang des investisseurs. La présence française s’est ainsi renforcée dans le domaine de l’enseignement et de la ... Read More »

UN LONG PAYS D’EAU ET DE MONTAGNES 4

L’économie Si la nouvelle constitution adoptée par l’Assemblée en août 1992 confirme le Socialisme dans les grandes lignes de son idéologie, le Viêt-nam a choisi une économie de marché. L’agriculture dépend du domaine privé ; la princi¬pale culture est le riz (les rizières occu¬pent 50 % des terres cultivées) qu nourrit largement la population. D’au¬tres cultures, comme le manioc ou ... Read More »

UN LONG PAYS D’EAU ET DE MONTAGNES 3

La diversité du peuple vietna¬mien Le Viêt-nam représente la douzième plus forte population mondiale avec près de 72 millions d’habitants. Sa densité moyenne est de 130 habitants au km2. 80% de la population est constituée de Viêts, connus sous le nom de Kinh. Ils habitent en plaine et cultivent du riz. Leur groupe ethnique est un mélange de Chinois, d’indoné¬siens, ... Read More »

UN LONG PAYS D’EAU ET DE MONTAGNES 2

Le climat Le Viêt-nam est situé dans une zone inter-tropicale. Sa saison sèche va de novembre à avril (au centre du pays, dans I’Annam de janvier à juillet). La saison des pluies dure de mai à octobre et on enregistre alors un fort degré d’humidité. Même en hiver, il ne fait jamais réelle¬ment froid dans ce pays puisque les températures ... Read More »

UN LONG PAYS D’EAU ET DE MONTAGNES

Tel un amant repoussé qui garde en son cœur l’amour pour sa belle, l’Occi¬dent demeure toujours attaché à l’Orient. Ainsi, le Viêt-nam, avec la somptuosité de sa nature et le destin de son histoire, revient inlassablement sur le grand océan de notre imaginaire et sur les vagues de nos souvenirs. Se retrouvent entrelacées toutes les légendes fabuleuses où régnent à ... Read More »

LE SUD : LE NAM BO (ANCIENNE COCHINCHINE) 4

Sadec (132 km de Saigon) est la ville où vécut Marguerite Duras, évoquée dans L’Amant. On peut y retrouver la maison de « l’amant chinois ». La ville est aujourd’hui surpeuplée. Avec ses jardins de cocotiers et d’aréquiers, on l’appelait autrefois « le jardin de la Cochinchine ». Belles maisons coloniales rue Tran Hung Dan aux n° 6B1, 12B et ... Read More »

LE SUD : LE NAM BO (ANCIENNE COCHINCHINE) 3

DANS LE DELTA DU MÉKONG Le delta du Mékong n’a été peuplé qu’à partir du XVI’ s., lorsque les Nguyen firent assécher les marais et creuser une multitude de canaux. Il est peuplé de Vietnamiens (en majorité), de Khmers, de Chinois et de quelques Cham. Il regroupe neuf provinces : Long An, Tien Giang, Dong Thap, Ben Tre, Cuu Long, ... Read More »

LE SUD : LE NAM BO (ANCIENNE COCHINCHINE) 2

À 15 km de Tay Ninh, la Montagne de la Dame Noire cul¬mine à 980 m. Sur les pentes, on peut s’arrêter à de nombreux templions, ainsi qu’auprès d’une statue en pierre noire de Baghavati, protectrice de la région. Un escalier de 1 500 marches conduit à la Pagode Linh Son ; belle vue. Vung Tau (ancien Cap Saint-Jacques) est ... Read More »

LE SUD : LE NAM BO (ANCIENNE COCHINCHINE)

Le Nam Bo, appelé d’abord « Nam Ky », puis Cochinchine par les Français, représente le sud de la péninsule indochinoise, baignée par la mer de Chine méridionale et le golfe de Thaïlande. Cette région, de Hô Chi Minh-Ville (décrite p. 65) jusqu’à la pointe de Ca Mau, était peuplée à l’origine de Khmers et de Cham. Restée à l’écart ... Read More »

LE CENTRE :LE TRUNG BO OU ANNAM 8

DE NHA TRANG À DA LAT PAR PHAN RANG (262 km) La route longe la baie de Cam Ranh (à 60 km) utilisée comme base militaire par les Américains, dans les années 1960 puis par les soviétiques, récemment partie. Au large, on aperçoit les îles « la Grand-Mère » et « le Grand-Père ». Au fond de la baie, le ... Read More »