Monthly Archives: March 2015

DOCUMENTS 21

Extraits du roman Nous donnons ci-dessous la traduction de trois passages. Voici comment ils se situent dans le récit. Le premier a trait à la construction des cinq bateaux. Le 12 décembre 1952, à 15 h 40, le n° 1 est mis à la mer. Malgré le sacrifice d’une partie des passagers, qui fait l’objet du deuxième extrait, cette embarcation ... Read More »

DOCUMENTS 20

Le matin du 13 décembre, l’aviation et la marine française repèrent les trois bateaux à la dérive et repêchent les rescapés. Les Français mettront douze jours pour reprendre à terre les survivants des deux premières embarcations. Au total sur 198 candidats à l’évasion, 81 ont péri noyés. Ainsi donc, d’après le texte officiel, deux bateaux se brisent à faible distance ... Read More »

DOCUMENTS 19

Document D LE ROMAN DE PHUNG QUAN, ÉVASION DE POULO-CONDORE Phung Quan, alors qu’il n’avait que 22 ans, a donné un récit romancé de l’affaire de Bên Dâm dans son premier ouvrage Évasion de Poulo-Condore. Achevé en novembre 1954, il fut publié par les Éditions de l’Armée Populaire en janvier 1955 et il obtint un vif succès. Il a été ... Read More »

DOCUMENTS 18

C’est ce qui fut fait. Les Japonais furent installés dans un cantonnement désaffecté qu’ils remirent en état eux-mêmes. Ils comptaient parmi eux un peintre, ami de Fujita, qui parlait un excellent français et servait d’interprète. Il utilisa ses talents d’artiste pour agrémenter les murs du cantonnement de magnifiques peintures représentant des geishas. A partir de ce moment-là j’affectai les Nippons ... Read More »

DOCUMENTS 17

Dire qu’il n’y eut plus d’histoires à la suite de cet ” appel du 18 juin ” serait certainement exagéré, mais c’est un fait que l’atmosphère s’améliora considérablement. Et je n’eus pas à me servir de l’arsenal considérable de peines qui étaient à ma disposition pour punir les gardiens. Il me suffit d’en mettre quelques-uns aux arrêts chez eux de ... Read More »

DOCUMENTS 16

Quelle ne fut pas la stupéfaction de ces derniers, un certain week-end, de voir débarquer d’un navire une troupe de jeunes filles françaises, des guides catholiques accompagnées de leur aumônier, avec l’intention de camper au bord de la mer et de se baigner en bikini ! Je me demande encore aujourd’hui si ces précurseurs des touristes actuels ont compris pourquoi ... Read More »

DOCUMENTS 15

– Ce train servait-il à autre chose qu’à promener les visiteurs ? – On l’utilisait essentiellement pour le transport du bois. La centrale électrique que j’avais remise en état consommait une quantité de plus en plus importante de ce combustible du fait de l’accroissement de la charge dû au développement des activités, notamment dans les ateliers et au four à ... Read More »

DOCUMENTS 14

De tels hommes, j’en avais déjà rencontré au cours de contrôles d’identité dans mon sous-secteur d’An Hoa. J’avais été frappé par le fait que le lieutenant Leroy examinait soigneusement le dos des suspects. Il m’expliqua qu’il recherchait ainsi les évadés de Poulo-Condore, reconnaissables à leurs cicatrices caractéristiques. Les gardiens utilisaient en effet, de préférence à une matraque, une queue de ... Read More »

DOCUMENTS 13

Document C TÉMOIGNAGE DE JACQUES BRULÉ Deux entretiens entre le général Jacques Brulé et l’auteur eurent lieu en septembre 1994. Ils sont rapportés ci-dessous. Premier entretien avec le général Jacques Brulé – Vous avez été directeur des îles et du pénitencier de Poulo- Condore, en 1947 et 1948. Les historiens communistes ont donné de vous une présentation précisant que vous ... Read More »

DOCUMENTS 12

À LA LÉPROSERIE Cet après-midi-là je revenais de la côte de Cohong… quand, tout à coup, l’averse me surprit : une hargneuse ondée tropicale qui vint sans crier gare. Je me mis à courir vers un bâtiment sombre qu’on apercevait dans la verdure. Sous la véranda d’un petit corps de garde, des Matas jouaient avec une marmaille bruyante. ” Où ... Read More »